À Bas La Françafrique

by Céd'

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

    Projet contre la Françafrique et tout colonialisme

     name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
32.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
45.
46.
47.
48.
49.
50.
51.
52.
53.
54.
55.
56.
57.
58.
59.

about

Projet contre la Françafrique et tout colonialisme

credits

released January 25, 2014

Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin au projet, aux Mc's, Beatmakers, Auditeurs, à Whity pour la magnifique pochette, Big up à vous tous.

tags

license

all rights reserved

about

Céd' France

La Ligue des Mc's Révolutionnaires Vol.1 / Vol.2 / Vol.3 / Vol.4 / Best Off
Soutien à L7a9ed
À bas la Françafrique

contact / help

Contact Céd'

Streaming and
Download help

Track Name: Zalem - Le Même Sale Goût Dans La Bouche ( Prod. Nizi Mix. Raan )
Il y a 20 ans le génocide tutsi

Quelques rimes en amont pour contrer ce qui sera dit

Du double génocide au génocide rwandais

La pertinence risque d'être dure à trouver



Juste ouvrir quelques brèches lancer quelques pistes

Sur l'horreur qui prend au visage et jamais ne nous quitte

Imprescriptible moisson de crânes

Où réside l'une des affaires les plus inavouables



C'est bien le paroxysme de la françafrique

La bête évolue mais ravage toujours

Ses hordes de communicants veulent la rendre sympathique

Mais les actes font voler en éclats chacun de leurs discours



Et de vieilles badernes sécrètent leur venin

Voulant se racheter un honneur depuis longtemps éteint

Hier créèrent les khmers noirs

Aujourd'hui font mal à entendre et pitié à voir



Toujours de nos jours des tutsi en se-stré

Et des génocidaires pépères en Ce-fran

Dans nos murs perdure l'impunité

Le premier procès arrive à quand les suivants



Soutien envers ceux qui préparèrent ceux qui commirent

Évacuation des responsables maintien des liens avec les génocidaires

Si tu veux des preuves et que t'en prends le temps

Y'a un fichier de 1000 pages qui t'attend



Et quand là-bas ça éclata

Ici quelques choux gras

Haines tribales violences ethniques

Ça semblait normal ça parlait d'Afrique



On se félicita de tenir à l'écart les journalistes

De l'assassinat de tutsi aux noms sur des listes

Le tout sous les yeux de l'armée tricolore

Sans qu'elle intervienne pour modifier leur sort



Et le GIR s'érigea dans l'ambassade de France

Et fit appel à l'amitié habituelle de la française présidence

Fin avril des dignitaires reçus à Paris avec les honneurs

Et l'armée française rentra au Rwanda acclamée par les tueurs



Quand vint turquoise opération de sauvetage mais de qui

Quand tu vois qu'ils débarquent avec des armes dernier cri

Combien de pontes exfiltrés par la route ou la voie des airs

Si tu fais les comptes où se retrouve l'humanitaire



Radio coupe-coupe continue d'émettre

Les tueurs à l'aise de les mettre

En toute tranquillité en plein dans la ZHS

Les médias du génocide en furent une pièce maîtresse



Et que dire des livraisons d'armes et de cartouches

Tant de choses à dire qui dépassent le stade du louche

Le sabre et la machette partagèrent la même couche

2014 le même sale goût dans la bouche
Track Name: Zé Riu, Dj Spicy - Françafrique ( Prod. D.E.X. Prod )
Refrain

On voudrait qu'ils ferment leur gueules ces cons d'bwanas
sudaka solidario même après le Gondwana
tu regrettes le temps des colonies ? C'est moi contre toi là !
L'histoire de l'Afrique n'est pas à l'eau de rose, c'est pas le conte Twillight
(bis)


On leur a tout pris et on est pas prêt de leur rendre
le prochain Thomas Sankara ils vont le pendre
pour moins de 100 carats
estos hijos de puta sin cara
son capaz de convertirte un continente entero en monjoncito
¡ puxa que locura !
¿ que es lo que ocura ?
faudra y aller au courage
se sortir les couilles là
facile à dire sur le canapé
y eso nunca para
porque siempre la pobreza paga


A tous les mother fucker qui s'rêvent en Jacques Foccart
j'leur souhaite un souffle au coeur
qu'ils se réveillent, voient, et souffrent encore
L'Afrique est le berceau de l'humanité, on vient tous de là.
Et quand on oublie d'où l'on vient c'est qu'on pense tout en coût d'revient.
l'Afrique est pauvre, avec tant d'richesses...
Amour et Rage... et tristesse.
On passe de la Françafrique à la Chinafrique
et le continent reste toujours une pompe à fric.


L'histoire de l'Afrique est un scandale
et j'sais que j'pisse dans un violon qunad j'le scande al
mais on l'sait... ah bon ?
toujours le même parfum nauséabond
de la conférence de Berlin
aux déclarations d'Guerlain
Commence par gober ta boîte de Doliprane
savoir certaines choses dans la vie peut te fracasser ton joli crâne
comme un coup d'hache mohicane
dans le monde réel, les bons ils cannent...
ils étaient 14 à table.
des empires échangés, mélangés, des hommes dispersés, mangés,
des frontières tracées à la règle, selon leur leurs règles.
comme dirait Tiken Jah "ça va faire mal"
mais est-ce à moi de trouver la bonne formule ?
hep hep hep pas si vite, moi chuis pas chimiste !
Sale temps pour le pacifiste
c'que l'Afrique a pris en 100 ans c'est pas 6 fists.
Il se sont mis bien frais...
demande aux biafrais
c'qu'ils pensent de la colonisation et de ses bienfaits...


Zé Riu
Track Name: Cerna - Bisesero [ Rwanda 1994 ] ( Prod. Cerna Master Kindred Enregistré Par Manu )
l marche, comme il peut, il marche sur
La ligne de front. Il chemine du pas esseulé
Des soudards sans solde, soldats perdus,
De ces sans grades que le raffut des combats a rendu sourds
À eux-mêmes. Ses 20 automnes déjà meurtris
À l’heure d’aimer, tout lui répugne. Sa naïveté obscène
Sa tardive amertume. C’est l’arrière goût d’une sale victoire.
Il le sait trop. Alors tant pis.

Il fredonne Comme il peut, fredonne l’air
Des insoumis Le chant sinistre des renégats
La complainte des parjures, des déserteurs du champ d’honneur.
Il a renoncé à la gloire des sales besognes.
Rien ne l’écœure plus que l’odeur entêtante de la suie et du sang.
Qui le suit où qu’il aille, et qui l’enivrait tant.
Il trimballe son dégoût de la frénésie du massacre.
Il le sait bien. C’est un peu tard.

Il s’approche Comme il peut, s’approche de
La ligne de démarcation qui sépare conquérants et conquis
Frontière tracée à la règle entre combattants et civils
Entre ce qu’il fut et ce qu’il est.
Il a bien tenté de le soigner à l’eau de vie,
Son corps chétif rendu robuste par l’humiliation le mépris.
Dans les vapeurs de l’alcool, il a cherché une mort digne,
Il n’a pas su y laver sa honte.  C’est impossible.

Il cherche Comme il peut, il cherche le
Lieu où tout a basculé, où quelque chose s’est éteint
Où la douleur a laissé place à la fureur, et pour toujours.
Maudite colline qu’il reconnaitrait d’entre toutes.
Bissessero. Elle le poursuit dans son sommeil.
Et dans sa veille. Quand il est à compter les heures.
Attendre l’aube pour marcher encore et encore
En sentinelle de l’absurde mais un rien seule.

Il gueule Comme il peut il gueule, lâche
Ce cri étouffé, vomit les razzias fiévreuses et les aveux
Sous la torture. Il pleure la folie assassine
Le prestige tortionnaire des siens qui sont venus dompter l’Afrique.
Il connaît parfaitement l’issue de sa course fugitive,
Sa mutinerie arrive à terme. Mais d’ici là
Les scènes fixées sur sa rétine ne lui laisseront pas un répit
Pas de repos. Et c’est tant mieux.

Il arrive C’est qu’enfin il arrive là où
L’histoire s’achève, en fusillade ou coup de machette
Là d’où vient sa gamberge, la gangrène des champs de bataille
Là où il croisa enfin le regard de l’ennemi
Gamin ou vieillard Tutsi, dernier rescapé des tueries
Et à leurs trousses, les militaires et miliciens fanatisés
Formés et encadrés par la soldatesque bleu blanc rouge
Jusqu’à la solution finale. Oui jusqu’au bout.

Rwanda, Bissessero, fin du périple
Le paysage est magnifique, il ne le voit plus qu’anéanti
Théâtre d’ombres, terre de soupirs
D’un peuple damné, qui fut traqué jusqu’au dernier.
Rwanda, Bissessero, fin du périple
Il sait trop bien son sacrifice vain et tardif.
Mais la déchirure est profonde
Juste en finir. Juste en finir.
Track Name: Zé Riu, Tricks - Histoire De ( Prod. D.E.X. Prod. )
Si la France et l'Europe installaient des comptoirs en Afrique
c'était pas pour leur offrir un ptit coup à boire
réfléchi quand tu vois l'histoire bégayer
c'est sûr que chuis pas venu pour t'égayer
toujours dans la même galère avec ma plume en train de pagayer
l'esclavage et les colonisations, c'était pour vendre et pas payer.
Yeah. ça y'est,
l'histoire de l'Afrique se révèle enfin sous nos yeux
ça sert à rien d'avoir honte de nos vieux aïeux
faut juste essayer de faire mieux
et respirer pour rester ferme comme un poulet fermier
on va encore me traiter de sale con
mais à la même époque yavait aussi le traité de Saïgon
l'Indochine française
ce rapport de force, c'était du viol.
Cochinchine, macau, Singapoure
c'est comme dans la cave, yen a une qu'est contre et 5 gars pour.

l'histoire des colonisations, c'est l'histoire du monde...

remonte l'histoire et lis enfin le code noir de Colbert
ça fait un bail que l'homme noir se fait tirer comme un col vert
passke l'europafrique c'est pluss que ça ma men, résultat j'en pleure: l'espérance de vie du continent est la pire du monde j'te laisse vérifier par toi-même l'ampleur de la catastrophe
maintenant c'est pas fini, l'Afrique est considérée comme la poubelle de l'occident
rien n'est par hasard, ya pas d'accident
et puis après, on change de spot et l'histoire se répète : depuis les années 60... guette
l'amerique latine et la caraibe

afrique asie l'amerique latine et la caraibe
pose tes billes pauv' débile
face à leurs armées t'es seul avec ta plastique carabine.
(bis)

zé riu, 2014